Historique

Troisième plus grande de Guyane, la réserve naturelle nationale de la Trinité a été créée par Décret ministériel le 6 juin 1996 (décret n° 96-491). 

L’histoire de 1947 à nos jours

  • 1947 : Etude géologique de la région Saint-Élie-Adieu-Vat, englobant une grande partie de la future réserve naturelle (Choubert ; ORSTOM). Description des criques Sinnamary, Courcibo, Leblond et Tigre. Publication d’une carte du secteur au 1/40 OOOème.
  • 1958 : Carte du secteur, 1/100 000ème (Mazéas ; Service Carte géologique de la France), donnant lieu à des prospections systématiques. Données enrichies par Barruol & Depagne.
  • 1975 : Projets de mise en réserve de la région des Montagnes de la Trinité (20 000 ha proposés) pour une protection intégrale (De Granville ; ORSTOM).
  • 1990 : Prospection archéologique,  massif de la Trinité  (Cornette ; collectif d’études et de recherches archéologiques), mission SAUB (sauvetage archéologique de Petit-Saut).
  • 1991 : Confirmation de l’intérêt archéologique de la région (sondages archéologiques par Nowacki-Breczewski & Puaux). Projet AYA (proposé par Darcissac, Tostain & Le Gall) : implantation, près de la Roche Bénitier d’une station de recherche et de loisir (écotourisme haut de gamme).
  • 1992 : Classement en ZNIEFF des montagnes de la Trinité (proposition ORSTOM). Type 1 : Roche Bénitier et sommet tabulaire, inclus dans ZNIEFF type II de 76 000 ha. Inscription du site archéologique de la montagne de la Trinité à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques (arrêté préfectoral N° 3117, 10/12/92).
  • 1994 : Synthèse de l’état des connaissances de la future réserve naturelle et proposition de périmètre pour la mise en protection (Larpin ; DIREN,  SEPANGUY) .
  • 1996 : Création de la réserve naturelle de la Trinité, 76 000 ha, par Décret ministériel le 06 juin 1996 (Décret n° 96-491).
  • 1997 : Classement des montagnes de la Trinité en ZNIEFF n° 56. Gestion de la réserve confiée à l’Office National des Forêts. Début des études naturalistes sur la réserve.
  • 2001 : 1er plan de gestion (période 2001-2006). Etudes concentrées surtout sur secteur Aïmara.
  • 2006 : 2ème plan de gestion (période 2007-2011). Etudes concentrées sur secteur AYA. 
  • 2010 : 1ère visite de la réserve par les Elus locaux : Région, Commune Mana et Saint-Elie. Restauration de l’ensemble des hélisurfaces de la réserve (Aya, Aïmara, Mont Tabulaire) (et programmation de leur entretien).
  • 2011 : Construction de carbets d’accueil d’une capacité de 12 personnes
  • 2012 : Proposition de 3ème plan de gestion (période 2012-2017) . 
  • 2017 : Révision du plan de gestion.

Pourquoi cette réserve ?

Au début des années 1970, les botanistes de l’ORSTOM (actuel IRD) pressentent l’intérêt botanique de la région montagneuse appelée « montagnes de la Trinité ».

Une proposition de mise en réserve est déposée en 1975 par J-J. de Granville. Les premières missions botaniques des années 80 confirment l’originalité floristique de ce secteur isolé. Parallèlement, les sondages archéologiques du début des années 1990 montrent l’intérêt historique de l’inselberg principal, la Roche Bénitier.

Enfin, le site est d’une grande beauté scénique avec des falaises de plusieurs centaines de mètres plongeant dans une forêt préservée qui s’étend à perte de vue. L’ensemble de ces caractéristiques motivera la création de la réserve naturelle nationale de la Trinité par Décret ministériel le 6 juin 1996 (décret n° 96-491).

La volonté qui se dégage de l’ensemble du décret de création de la réserve est simple : renforcer l’isolement naturel de celle-ci de toute activité humaine via une réglementation stricte, qui, globalement, prohibe toute activité susceptible de nuire à la faune et à la flore.

Les seules dérogations sont accordées à titre scientifique. Les travaux ne sont également accordés qu’au titre de la gestion de la réserve.

 

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid